Aller directement au contenu de cette page
home
Charte de développement


rss  Flux de nouvelles : RSS | ATOM

La Charte de pays

La charte de Pays est la traduction du projet de développement durable des territoires de l'Est Cantal pour les 10 prochaines années.
La charte de développement (ou de Pays) a été réalisée entre les années 2002 et 2003. Elle a reçu la validation du Préfet de Région Auvergne le 4 octobre 2004, créant ainsi officiellement le Pays.

Les grands axes de la Charte de pays

L'analyse du diagnostic du Pays est sans équivoque pour souligner la priorité de l'enjeu DEMOGRAPHIQUE.
Le projet de développement durable du Pays de Saint-Flour / Haute-Auvergne se construit donc pour offrir une alternative à la chute démographique.

Conscient qu'il n'existe pas une réponse unique pour stopper cette hémorragie, le projet de développement du Pays s'appuie sur quatre axes stratégiques qui chacun à leur niveau mais surtout en synergie, doivent conduire à une amélioration de la situation :

Affirmer la stratégie spatiale et la vocation économique du Pays.

territoiresCe premier travail consiste à afficher des vocations pour nos territoires, à assurer à chaque espace un avenir et à trouver les moyens les plus adaptés pour y parvenir.
Il s'agit aussi de poser les bases d'un développement réfléchi et coordonné, conscient des réalités du territoire, pour une plus grande efficacité dans la complémentarité des actions.
Ce travail s'est réalisé en amont de la réactualisation du Schéma Régional d'Aménagement et de Développement des Territoires d'Auvergne en 2007.

Développer une économie ancrée sur les ressources patrimoniales.

Sac de lentilles blondesLe Pays dispose d'un grand nombre de ressources, parfois oubliées, souvent sous estimées.
Une fois affirmée la vocation des espaces, il s'agira d'y développer l'économie en rapport avec la ressource présente.

La forêt peut être une voie de développement importante pour le secteur de la Margeride. Parallèlement, l'économie de la Pierre et l'emploi touristique seront des stratégies plus importantes sur le secteur des Monts du Cantal.

Construire un cadre de vie attractif.

Le diagnostic a souligné que la réponse à l'enjeu démographique ne pourra se faire sans l'arrivée de nouveaux habitants et sans création d'emplois qualifiés. Ces deux conditions sont très liées à la création d'activités et d'entreprises.

L'attractivité du territoire constitue donc une condition primordiale à toute installation, reprise ou développement de l'activité. Qu'il s'agisse de l'offre de services et de formation, de l'offre culturelle et sportive, de la qualité de l'environnement ou de l'offre locative ; ces facteurs d'attractivité sont les clefs du maintien et de l'accueil d'habitants sur le Pays.

Promouvoir un espace de solidarité et d'ouverture.

Afficher des vocations pour nos territoires, créer des emplois à partir de nos ressources, être attractif. Tous ces objectifs doivent s'accompagner d'une évolution de notre façon de percevoir le territoire. Repli sur soi, sur sa réalité communale ou intercommunale, le diagnostic des vingt dernières années témoigne que ce type de réponse est aujourd'hui inadapté.

Offrir une réponse à l'enjeu démographique, c'est aussi créer de nouvelles solidarités entre territoires. Ouvrir nos communes, communautés, associations et entreprises vers de nouvelles façons de faire et surtout de nouvelles solutions.
La charte du Pays de Saint-Flour / Haute-Auvergne affiche de nombreuses ambitions. La réalisation de celles ci ne s'appuie pas que sur la structure Pays, auquel cas il ne s'agirait que d'un vœu pieu.
Mais elle engage l'ensemble des acteurs qui ont participé à la réalisation de la Charte. Depuis l'échelle nationale, régionale, départementale, jusqu'aux associatifs, familles et individus. Tous acteurs du Pays et tous partenaires.

La charte exprime cette ambition partagée au travers d'un projet de Pays pour 10 ans. En ce sens elle ne constitue pas l'addition d'actions mais le serment territorial engageant les acteurs et partenaires du Pays.